Science sans conscience n'est que ruine de l'âme (Rabelais 2.0) , Photographies scientifiques et expérimentales (1870 - 1970)

Science sans conscience n'est que ruine de l'âme (Rabelais 2.0) , Photographies scientifiques et expérimentales (1870 - 1970)


Exposition du 31 janvier au 28 mars 2020
Galerie David Guiraud, Paris

Les propositions formelles tout au long du 20eme siècle et l’évolution de notre culture visuelle, nous permettent maintenant de saisir l’étonnante modernité qui émane de ces documents d’abord outils de travail et de recherche. L’intérêt des avant-gardes pour les formes abstraites et nouvelles a donné une nouvelle dimension artistique aux images scientifiques. Si on ajoute le caractère historique et pionnier de ces images, elles deviennent aujourd’hui des œuvres d’art à part entière.

 

La galerie reprend les différents aspects de la photographie scientifique, suivant en cela le chemin ouvert par quelques rares ouvrages dont Le Merveilleux Scientifique, photographies du monde savant en France 1844-1918, par Denis Canguilhem en 2004 et Brought to Light, photography and the invisible, 1840-1900, exposition au San Francisco Museum of Modern Art en 2008.

 

La galerie présente l’infiniment petit avec des tirages au microscope vers 1870, l’infiniment grand avec des tirages de la Lune et du Soleil vers 1880, la comètes West et Arend-Roland, ainsi que la première image de la Terre prise en 1967. La galerie présente également les premières photographies instantanées en 1870, des études de mouvements en 1880, le phénomène électrique avec des éclairs et deux rares images d’une décharges positive et négative en 1865, des tirages au rayon-x découvert en 1895 et des tirages en couleur des tests nucléaire américain dans les années 1950.