Damjan Kovacevic, L'Aube d'un Soleil Greffé

Damjan Kovacevic, L'Aube d'un Soleil Greffé


Exposition du 12 mars au 30 mars 2019
Galerie Boris, Paris

Jusqu’au 30 mars, la galerie Boris présente L’Aube d’un Soleil Greffé, une exposition consacrée à l’artiste bosniaque Damjan Kovacevic.  

Au premier regard, les toiles de Damjan Kovacevic frappent par leur texture, leur relief. Comme un sol rocheux, l’image se décompose en strates, se sillonne. Comme la terre sèche, elle se craquèle, s’amoncèle. Comme le calcaire, la matière se dépose et s’amasse en une couche minérale blanche. L’artiste repense la toile dans toute sa matérialité grâce à l’emploi de la peinture combinée. 

Il multiplie les effets de matière sur des surfaces restreintes – 42 cm de long sur 32 cm de large. Ce format fait écho à celui des icônes religieuses, comme les sujets qu’il explore, en accord avec les principes de l’art chrétien médiéval. Moins explicites dans la forme que dans le titre, Le Portrait d’un Martyr (Portrait du Christ) et La Lumière au bas de la Coquille (Le Saint Esprit) font directement référence à la Trinité chrétienne. Damjan Kovacevic ne figure pas le spirituel mais le suggère, il tente de rendre tangible l’insaisissable grâce aux formes et effets de matière.

Texte : Anne Cuzon

Visuel : Damjan Kovacevic, Le Portrait d’un Martyr (Portrait du Christ), 2018, technique mixte sur toile, 42 x 32cm