Véra Molnar, 1% de désordre ou la vulnérabilité de l'angle droit

Véra Molnar, 1% de désordre ou la vulnérabilité de l'angle droit


Exposition jusqu'au 29 octobre 2016

Du 22 septembre au 29 octobre 2016, la galerie Berthet-Aittouarès présente 1% de désordre ou la vulnérabilité de l'angle droit, une exposition de Véra Molnar.

Le nom de Véra Molnar évoque des formes simples : carrés coupés, triangles superposés, lignes droites répétées... Sa palette se reconnaît aisément depuis les années 60, date à laquelle elle invente la « machine imaginaire ». Explorant les limites du peindre, elle élabore un ensemble de procédures conceptuelles visant à générer des images jusqu'à ce que la réalité des machines rejoigne sa fiction artistique dès 1968.

Devenant la pionnière française de l'art assisté par ordinateur, Véra Molnar cherche des procédures de glissements face à ces nouvelles formes générées par la machine, en jouant avec les capacités de l'informatique et ses champs infinis des possibles.

« Tout le monde trouvait cela complètement insensé, grotesque, quasiment immoral, essayer de coupler une machine froide et inhumaine avec cette chose si profondément humaine qu'est l'art. » explique l’artiste. Cependant, avec ses amis François Morellet et Jésus Soto, elle participe à la création du CRAV, le Centre de Recherche Visuel des arts avant de former le groupe Art et Informatique à l’institut des sciences de l’art à Paris.

Aujourd’hui, c’est à l’âge de 92 ans que l’artiste, trop peu connue du grand public français, est invitée sur le devant de la scène grâce au soutien et au travail de la galerie Berthet-Aittouarès.

Vernissage le jeudi 22 septembre.

 

Crédit visuel : VERA MOLNAR, Parallèles et obliques/A 16 08 15, Peinture sur toile 100 x 100 cm.


Galerie Berthet-Aittouarès
29 rue de Seine
75006 - Paris

32 expositions passées