Miguel Macaya, Peintures récentes

Miguel Macaya, Peintures récentes


Exposition jusqu'au 30 juin 2012

On connaît la peinture de Macaya, cette explosion caractéristique de jeux d’ombre et de lumière, mais surtout d’ombre : un fond ténébreux et silencieux magnifiquement travaillé à l’huile sur bois, qui accentue la puissance et la sobriété figuratives de l’oeuvre.
La nouveauté de cette exposition est l’apparition, en parallèle du travail personnel et puissant que nous soutenons depuis plus de 12 ans, d’une série intitulée Capricios. La référence à Goya est encore plus précise dans cet univers étrange où la perte de repères rationnels est à son comble. Tandis que la palette des couleurs s’épanouit dans des tonalités brunes ou gris bleutées, les contours devenus flous servent l’intention narrative de Macaya, qui nous raconte une histoire invraisemblable, surréaliste et vaporeuse, dans laquelle l’homme, devenu un insecte, subit des évènements étranges. Une poire monstrueuse s’envole, un citron est retenu par des chevaux. Ces scènes improbables, dépourvues de clef de lecture, restent énigmatiques et fascinantes : vers quoi va cet homme masqué ? Que raconte ce cheval au profil hiératique? Que nous dit de la vie cette nature morte ? Ses oeuvres récentes, dont la cohérence et la force sont celles d’un peintre dans la pleine maturité de son expression, investiront la Galerie Arcturus à partir du 31 mai 2012.


Galerie Arcturus
65 rue de Seine
75006 - Paris

45 expositions passées