Ce joli mois de mai

Ce joli mois de mai


Exposition jusqu'au 23 mai 2015

La galerie Arcturus présente une exposition collective nommée Ce joli mois de mai du 28 avril au 23 mai. Pour l’occasion, Didier Massard et Tony Soulié sont les deux artistes invités d’honneur. De nouvelles œuvres sont également à découvrir à la galerie. 

Didier Massard imagine et construit des décors miniatures entièrement conçus et photographiés en studio. Metteur en scène de l’illusion, cet artiste nous emmène vers des lieux intemporels inspirés notamment du romantisme allemand ou d’images rêvées par lui. Elles sont présentes dans nombre de collections privées et publiques.

Photographe, peintre, sculpteur, graveur Français, Tony Soulié est un artiste contemporain important. Depuis 1976 , il sillonne le monde entier : Etats Unis, Chili, Ghana, Corée du sud, Australie… Il réalise des photographies, puis leur donne cette patine inimitable, qui est sa marque de fabrique, en leur ajoutant des couleurs vives, leur procurant ainsi une double résonnance, une profondeur poétique doublée d’une esthétique singulière, à la frontière entre la photographie et la peinture.

Aquarelliste exceptionnel, Gottfried Salzmann fait jaillir toute la poésie des villes qu’il peint et transforme. Il recherche également des interactions avec le dessin, la gravure, la photographie, l’acrylique et la peinture à l’huile. Il expose depuis 1968 dans les principales galeries internationales en Europe, Japon, Etats-Unis, etc. De nombreuses publications lui ont été consacrées en français, allemand, anglais.

Les paysages urbains, villes, usines, autoroutes qu’Alejandro Quincoces  fixe sur la toile, soustraient un instant de la réalité quotidienne à l’incessant flux du temps. La superposition de couches fermes et d’effets de matière mettent en lumière des vibrations subtiles. C’est une œuvre mature, forte, qui joue sur la tension entre l’abstraction et la peinture référentielle. Il a reçu de multiples prix et ses œuvres sont dans de nombreuses collections.

 

Dans l’atelier de Gabriel Schmitz, prennent corps et âme des personnages qui sont à la fois exotiques par leur physique, mais proches et contemporains par l’expressivité des sentiments qui leur donnent chair. Ses visages silencieux nous parlent subtilement d’une recherche de la vérité de l’être. Il expose très régulièrement en Europe depuis 1991.

Crédit visuel : Gabriel Schmitz, Walking and falling, huile sur toile, 120 x 120 cm.


Galerie Arcturus
65 rue de Seine
75006 - Paris

45 expositions passées