Dominique Turpain, L’Homme singulier

Dominique Turpain, L’Homme singulier


Exposition jusqu'au 16 janvier 2016

Du 2 décembre 2015 au 16 janvier 2016, la galerie Amtarès présente L’Homme singulier, une exposition de l’artiste français Dominique Turpain.

Dominique Turpain, La parole de chacun, série « Les discours ».

Au premier regard, l’œuvre de Dominique Turpain provoque un fort impact visuel de par son approche frontale et la grande vivacité de sa palette. Foisonnement de couleurs et formes parfaitement cernées d’un trait noir accroche l’œil, qui dans un second temps identifie des profils de visages dont le contraste est renforcé par l’importante présence du vide.

Dès lors, mentons, bouches, nez ou fronts se dessinent au fur et à mesure que notre vision, après avoir balayé l’ensemble du dessin, se stabilise pour se concentrer sur une figure et en découvrir sa physionomie. Identiques dans leur apparence, ces visages stylisés se déclinent toutefois en couleurs et se dupliquent en farandoles dans une danse énergique et rythmique. Les uns donnent naissance par leur bouche à de nouveaux profils (voir Evocation d’évolution ou La richesse du propos de la série « Les discours »), les autres n’apparaissent que par une « construction par le vide », demandant une gymnastique de l’œil et de l’esprit, où le fond devient forme (voir Les étais personnels de la série « Les élévations »). Tous ont vocation à s’élever dans une chorégraphie ascensionnelle dont la symbolique est éminemment positive.

Dominique Turpain, La richesse du propos, série « Les discours ».

De ces constats, le désir de saisir la signification de ses visages s’accroit. Sont-ils un seul et même personnage dont la multiplication étendrait les différentes actions ? Ou sommes-nous embarqués dans un théâtre populaire au milieu d’une foule d’anonymes masqués ? Notre curiosité est d’autant plus aiguisée en ce que les titres attribués à chaque dessin creusent généralement trois thématiques aussi informelles que pragmatiques, universelles qu’intemporelles : la place de l’Homme, son esprit et son langage. Ces trois séries interagissent entre elles, se complètent tout en se suffisant également à elles-mêmes.

Chaque œuvre de Dominique Turpain est une fenêtre ouverte sur une contemplation mentale nous unissant tous, renvoyant à nos propres rapports et échanges avec les autres, instaurant un nouveau dialogue et un prolongement du langage entre les visages dessinés et l’observateur les regardant.

Dominique Turpain, Les étais personnels, série « Les élévations ».

Dominique Turpain, L'accord Parfait, série « L'homme - visage ».

 Article : Anne-Laure Peressin


Galerie Amtares
29 rue Lamarck
75018 - Paris

28 expositions passées