Li Donglu, Surimpressions

Li Donglu, Surimpressions


Exposition jusqu'au 09 août 2015

Jusqu'au 9 août, la A2Z Art gallery expose Surimpressions, une exposition de l'artiste chinois Li Donglu. 

Une nature, une ruine, des éléments organiques prélevés dans le flot d’images subi par cet artiste d’origine chinoise. Alors que ce défilement nous semble frénétique, Li Donglu ne vit, ne perçoit pas l'échelle du temps comme le commun des mortels.

Soumis à rude épreuve nos sens sont sollicités à tout vent diluant ainsi l’intensité de chaque instant. Habitués à une boulimie d'images que l'on compte revisionner, nous n'apprécions plus le moment qu'à travers nos écrans. Nous archivons trop vite nos souvenirs sans prendre le temps de les vivre de nouveau par nos impressions. Une image remplace l’autre, se superpose à l’autre.

Tel un moine en pleine méditation voyant tournoyer autour de lui toutes les images bombardées à longueur de journée dans les différents médias, Li Donglu ouvre les yeux et prélève ces images rémanentes qu’il combine à différents faits marquants d’actualité. Il les superpose, les entremêle, et créé ainsi ses œuvres énigmatiques. L’huile qui demande un temps de séchage incompressible, représente un sas de décompression qui laisse le temps à la réflexion. L’artiste donne cet aspect nébuleux à ses œuvres afin de happer le spectateur dans ses surimpressions comme pour figer ce temps fugitif.

La question est de savoir si nous devons continuer à suivre ce rythme effréné, à consommer toutes les images qui finissent par nous échapper et ne représentent plus que des souvenirs lointains, malgré l'immédiateté de l'évènement.

Pour cette nouvelle exposition, Li Donglu explore des visions qui nous mènent dans une intemporalité témoin de ses états d’âmes, des fragments d'âmes. Son art est méditatif, voire thérapeutique pour certains, mais les sujets proposés portent les stigmates d’une éducation conditionnée à consommer toujours plus, toujours plus vite, jusqu’à l’épuisement, jusqu’à la destruction…Il ne tient qu’à nous de suivre la voie de l’artiste et de trouver nos repères dans cet espace temps, un second souffle, une lueur d’espoir…

Texte d'Anthony Phuong

Crédit visuel : Li Donglu, Fusion, 2012, Huile sur toile, 90 x 90 cm


Galerie A2Z Art Gallery
24, Rue de l'Echaudé
75006 - Paris