Mauvaises Graines 2

Mauvaises Graines 2


Exposition jusqu'au 16 juin 2016

Du 7 mai au 16 juin 2016, la Galerie Topographie de l’Art présente l’exposition collective Mauvaises Graines 2.

Le second volet de l'exposition Mauvaises Graines rassemble huit artistes - Omar Ba, Stéphane Blanquet, José Maria Gonzalez, Céline Guichard, David Ortsman, Cendrine Rovini, Emeli Theander et Aleksandra Waliszewska -, invités à rejoindre sur les cimaises de l'espace Topographie de l'art, les neuf artistes de l'édition précédente - Edouard Baribeaud, Sebastian Gögel, Tami Ichino, C.N. Jelodanti, Hélène Muheim, Stéphane Pencréac’h, Chloé Poizat, Eric Winarto et Anaïs Ysebaert -, qui s'est tenue du 5 au 30 juillet 2014.

 

Chloé Poizat, Paysages accidents (Raie), pastel sec sur papier, 100x70cm, 2009

« Graffitis, empreintes pariétales, figures humanoïdes, fantômes, squelettes, animaux anthropomorphes, créatures hybrides, démons, paysages hantés, sauvagerie, sacrifices païens et rituels archaïques,.... L'exposition lève le voile sur les zones d'ombre de l'Humanité, les oeuvres dissèquent nos peurs, nos fantasmes inavoués, refoulés, nos projections, elles bouleversent notre confort intellectuel en exhibant le chaos, l'indicible, l'organique et le grouillant, le sublime côtoie le trivial, le merveilleux n'est jamais très loin de l'absurde ou du burlesque, jusqu'à la sidération... A travers ces multiples évocations d'une Arcadie qui n'a jamais existé en tant que telle, bien avant l'ère de l'anthropocène, il s'agit de retrouver les sources d'une humanité "primitive" et animiste - réelle ou fictive, cela importe peu -, de renouer avec cet idéal indéniablement romantique de l'homme qui ne faisait qu'un avec la nature, une nature magique, habitée par les esprits contenus dans les objets, les éléments, et toutes les entités vivantes. Exposition dans l'exposition, où la scénographie participe activement de cette éruption graphique qui jaillit sous nos yeux, les oeuvres rassemblées nous entrainent dans les méandres de la figuration, les artistes empruntant leurs sujets aussi bien à la culture alternative, underground, aux fanzines, qu'à l'imagerie populaire, à la littérature et à l'histoire de l'art. En ce sens ces derniers appartiennent à cette génération d'artistes qui, à partir des années 90, réinvestirent la pratique du dessin en explorant les infinies possibilités du récit, libérés de toute théorisation d'un médium qui resta à distance des questions esthétiques. »

Vernissage le samedi 7 mai de 18h à 21h.


Galerie Topographie de l'Art
15 rue de Thorigny
75003 - Paris

27 expositions passées