Sublime

Sublime


Exposition du 22 septembre au 09 décembre 2017
Art Life Gallery, Saint-Raphael
« L'humanité a besoin de sublime. Le sublime du sublime, c'est l'art. Le sublime de l'art, c'est l'avant-garde. » Roland Topor Alors que le soleil d’été dispense ses derniers rayons, l’automne s’avance, majestueuse dans son manteau de feuilles et de lumière chaude. Sublime saison des journées où le présent prend des teintes sépia. Sublime par ses élans nostalgiques ou sensuels. Sublime pour ses poètes aux muses alanguies… Ce sublime, nos artistes l’ont recueilli et décliné dans leurs œuvres, et nous vous invitons à le célébrer à partir du 22 septembre ! Les premières nuances seront apportées par Alexandre DE POPLAVSKY dont les figures féminines énigmatiques s’épanouissent sur fond de bronze, d’argent et d’or. Les sculptures de DÉESSE nous invitent à découvrir des courbes pulpeuses tandis que les photographies de Dominique POILPRÉ subliment le corps féminin et sa grâce épurée. L’émotion, la grandeur, le vertige et l’émoi, voilà du Sublime ! Raphaël LAVENTURE les capte dans ses portraits. C.B BASS quant à elle vous plongera dans l’intimité de ses émotions, transposées sur la toile. Les œuvres de Carole PAVIO, toutes d’élégance et de finesse vous entraineront dans les profondeurs de leurs motifs géométriques aux couleurs dynamiques. Sublime et frappant contraste avec les toiles emplies d’émotions brutes et spontanées de JAZZU ! ZOKATOS, quant à lui, nous emportera dans une autre spontanéité, une poésie aux abstractions musicales et oniriques. Sublimes seront les compositions à base de plexiglass de David FERREIRA fixant ainsi l’instantané d’un geste et d’une pensée avec Toto et ses ballons. Le street-artist NOBODY nous livrera des toiles profondément critiques et engagées, tournant en dérision notre monde et son absurdité, en parfaite harmonie avec les Dollars revisités d’AARON. Peut-on rire des icônes modernes ? JOHANNE 8 nous donne sa réponse avec ses Qee Bear, reprenant avec humour un célèbre couturier à catogan et lunettes noires… Erik SALIN parlera addiction (aux marques ou à l’art ?) avec ses gélules, tandis que Géraldine MORIN fera flotter ses Balloons et éclater les images de marque. Sublimes détournements que n’aurait pas renié, « l’homme le plus classe du monde » George Abitbol, personnage principal du film de Michel Hazanavivius « Le Grand détournement ». Mais que serait Art Life sans sa touche de folie Street et Pop ? Ainsi ZAPATA et son personnage fétiche « le petit rat » seront de la partie, et quoi de mieux pour faire ressortir l’as du skateboard qui sommeille en vous que les planches de Mr.OREKE ? Et pour plus de Street Cred, les boîtes à lettres de FAT et HOMEK seront des pièces de choix. Cette soirée sera aussi l’occasion de retrouver les créations lyriques, passionnées et généreuses de nos artistes réguliers : BOUDRO, Marlon DIGGS, Jo DI BONA, F&G, David GERSTEIN, Julien MOREL, Valérie MARTY, Ted NOMAD, Richard ORLINSKI, Jacqueline SCHÄFER, SEATY et ZED. Rendez-vous le 22 septembre, 18h30 pour une soirée d’art et de rêverie !