Galerie Le Feuvre & Roze, Paris

Exposition du 16 novembre 2018 au 15 décembre 2018


Julien Colombier et François Malingrëy, Les nouveaux


Julien Colombier et François Malingrëy présentent leurs oeuvres dans le même espace, celui de la galerie Le Feuvre & Roze du 16 novembre au 15 décembre 2018. Rencontre de deux univers picturaux.

D’un côté, Julien Colombier, l’artiste autodidacte. De l’autre, François Malingrëy, l’étudiant d’Epinal et des Arts Décoratifs de Strasbourg. Voici les deux « nouveaux » artistes représentés fraichement par Le Feuvre & Roze. Le premier peint sur de multiples supports une végétation luxuriante et éminemment vivante, en répétant ses motifs jusqu’à friser l’art décoratif. Le second, en marge de sa formation initiale, figure l’humanité dans des paysages inconnus et mélancoliques, où la nudité des chairs renvoie inexorablement au silence de la terre. A première vue, rien ne rapproche ces deux artistes, si ce n’est leur nouveauté. Et pourtant, accrochés dans la galerie, les associer sonne comme une évidence.

Ensemble, Julien Colombier et François Malingrëy nous présentent deux visages du monde : d’abord, un espace végétal, avant ou après l’homme, dont les éléments organiques nous hypnotisent avec leurs couleurs vibrantes ; ensuite, des décors désenchantés et perdus dans le temps, dans lesquels évoluent des êtres humains désabusés à demi-nus.

Ni idéalisme ni pessimisme chez Julien Colombier et François Malingrëy, simplement deux regards sensibles sur le monde qui nous entoure. Si sensibles d’ailleurs que nous ne serions pas étonnés de ressortir imbibé par la rosée ou asséchée par l’air aride.

Texte : Marie-Amélie Muriel

Crédit visuel : Julien Colombier, Red, 2016, acrylique et pastel gras sur papier marouflé sur toile, 160 x 110 cm