Galerie Berthet-Aittouarès, Paris

Exposition du 03 juillet 2020 au 30 juillet 2020


Noir c'est noir...derniers jours !


 

Matisse disait : "le noir est une couleur" et l'expression fit école. En 1946 à Paris, la galerie Maeght organisait une exposition éponyme qui réunissait les plus grands coloristes de l'époque : Bonnard, Braque et bien entendu Matisse. 

Aujourd'hui c'est la Galerie Berthet Aittouarès qui rend hommage à la couleure noire dans une exposition collective réunissant Eric Antoine, Marie-Claude Bugeaud, Jean Degottex, Velrio Fasciani, Marc Ferroud, Mario Giacomelli, Hans Hartung, Bertrand Hugues, André Marfaing, Henri Michaux, Vera Molnar, François Morellet, Antonio Saura, Antoine Schneck, Jean Pierre Schneider, Pierre Tal Coat, Etienne Viard, Zao Wou-Ki. 

Cette couleur si appréciée, matière à expérimentations, prend des formes multiples. "Les noirs sont pluriels," écrivait Gilbert Lascault, "les noirs sont divers, changeants, précieux, chatoyants..." La couleur devient un médium avec lequel l'artiste fusionne, avec lequel il révèle de manière directe, authentique, sans tromperie, l'essentiel de sa pensée. 

Pour certains artistes tout est dit avec le noir : il réunit toutes les couleurs. Soulages en fit son oeuvre, associant pour la postérité son nom aux noirs extrêmes ; aux outrenoirs. André Marfaing épousa également le noir durant toute sa carrière. "Le noir," a-t-il écrit, "est pour moi le moyen d'expression le plus naturel." 

L'exposition de la Galerie Berthet-Aittouarès associe autour de la figure d'André Marfaing des artistes peintres, photographes, installateurs, pour qui le noir a été et est une matière première, une matière à réflexion. 

Légende : Cycle de Klee, Vera Molnar, 2005. 22 x 25 cm.