fondations / centres culturels Art contemporain


Salle des Congrès

Boulevard Pascal Rossini
20000 Ajaccio

La salle des congrès, disposant d'une position centrale et d'une polyvalence d'usage qu'aucune autre structure privée ou spécialisée n'offre, a été créé en 1970 . Durant ces nombreuses années, elle a accueilli de nombreux artistes et spectacles ; mais les exigences en matière d'équipements culturels sur la territoire communal ont poussé la ville a monté un projet de rénovation...


The Mona Bismarck American Center (MBAC)

34 avenue de New York
75016 Paris

La Mona Bismarck Foundation, créée pendant les années 80 par la philanthrope américaine, feu la Comtesse Mona Bismarck, a pour vocation d'encourager les activités artistiques, littéraires, scientifiques et éducatives...


Transpalette

26 route de la Chapelle
18000 Bourges

Le fonctionnement du Transpalette ne se confond ni avec celui d'un centre d'art, ni avec celui d'une galerie. Il a la vocation de proposer des artistes très 'pointus' dans un espace également ouvert aux pratiques amateurs ainsi qu'aux brassages des disciplines et des populations...


URDLA - centre international de l'estampe et du livre

207 rue Francis-de-Pressensé
69100 Villeurbanne

Née du refus par quelques artistes de la disparition d'un patrimoine technique et artisanal, l'URDLA n'en finit pas de réinventer sa modernité en préservant une tradition. Devenue Centre international de l'estampe, son développement se poursuit sans ignorer les crises qu'affronte la création actuelle...


Villa Datris

7 avenue des 4 Otages
84800 L'Isle-sur-la-Sorgue

Ce qui fut pendant longtemps la Maison Biehn, accompagnée de son jardin côtoyant un bras de la Sorgue, est devenue la Villa Datris, sous-titré Fondation pour la sculpture contemporaine...


Villa Tamaris Centre d'Art

851 corniche Michel Pacha
83500 La Seyne-Sur-Mer

La Villa Tamaris centre d'art est un site d'exposition dont la programmation est spécialisée dans la peinture figurative et la photographie contemporaine.

Edifiée par Blaise Jean-Marius Michel, dit Michel Pachat, pour sa première épouse, la maison aux proportions de palais (surface de 3700 m2) est laissée inachevée en 1893. Elle est réhabilitée par la municipalité de la Seyne-sur-Mer et devient villa Tamaris Centre d'Art en 1995.