Our House in the middle of our street

Our House in the middle of our street


Exposition du 28 mai au 17 juillet 2011
Maison des Arts de Malakoff, Malakoff

Nombreux sont les artistes qui s’intéressent aux espaces en général, à la maison en particulier. Cet espace que l’on habite et qui fait des hommes une espèce à part – l’abri animal devient habitat. La maison devient le prolongement du corps et le lieu de tous nos états. L’homme s’identifie au lieu qu’il habite, miroir de nos émotions, nos angoisses. Ne dit-on pas d’ailleurs notre « intérieur ». Identification qui se traduit à travers nos tics de langage : face à un danger imminent il y a « péril en la demeure » ; dans la confusion on ne sait plus « où on habite »… Les limites du corps se confondent alors avec les limites spatiales du logement.
Lieu de protection, d’enfermement, d’aliénation, de peur, de fantasmes, représentation du pouvoir… autant d’aspects que les artistes questionnent. Des oeuvres présentées, se dégage une certaine violence, à l’image de celle du monde, mais toujours distanciée grâce à l’humour, la poésie ou l’absurde.
Le titre de l’exposition, Our house in the middle of our street, a été emprunté au groupe Madness qui évoque dans cette chanson, grand succès des années 80, avec humour et une pointe de nostalgie, la folie d’une famille qui vit sous le même toit.