Un art pauvre

Un art pauvre


Exposition du 08 juin au 29 août 2016
Centre Georges Pompidou, Paris

Du 8 juin au 29 août 2016, le Centre Georges Pompidou propose l’exposition Un art pauvre.

Un art pauvre explore les pratiques artistiques dites « pauvres » dans la création dès les années 1960. De nombreux domaines sont analysés comme les arts plastiques, la musique, le design, l’architecture, le théâtre et la performance et du cinéma expérimental.

A l’origine en opposition avec le pop art et le minimalisme américains, l’Arte Povera apparaît par émulation. Deux manifestes annoncent sa naissance en 1967. D’une part, le critique Germano Celant qui invente l’expression, de l’autre l’artiste Alighiero Boetti qui crée son affiche Manifesto dressant une liste de seize noms fondateurs.

Cette exposition s’appuie sur les riches collections du Centre Pompidou qui conserve l’un des ensembles de l’Arte Povera les plus importants du monde. La diversité du courant est dévoilée par une quarantaine d’œuvres de ses principales figures et d’autres figures moins connues. 

Crédits visuels : Giulio Paolini, 1421965, 1965, Paris, Centre Pompidou - Musée national d'art moderne - Centre de création industrielle © Jean-Claude Planchet - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP