Ne plus dessiner - Martin Szekely

Ne plus dessiner - Martin Szekely


Exposition du 12 octobre 2011 au 02 janvier 2012
Centre Georges Pompidou, Paris

Ne plus dessiner, c’est par cette déclaration que débute le travail de Martin Szekely présenté à partir du 12 octobre 2011 au Centre Pompidou. En 1996, une quinzaine d’années après l’apparition fulgurante de la Chaise longue Pi sur la scène du design contemporain, Martin Szekely décide de remettre en question sa pratique et renonce à s’approprier une forme en y projetant sa signature.
« Aujourd’hui mon travail m’apparaît comme une soustraction à l’expressionisme du dessin. C’est dans ma relation au design industriel et sa destination vers un public plus large que cette notion s’est imposée. »
L’exposition Martin Szekely, ne plus dessiner, conçue dans un dialogue étroit entre le designer et le Centre Pompidou, met en évidence une oeuvre singulière qui dépasse les frontières établies du design. Pour la première fois, le Centre Pompidou rassemble vingt pièces de recherche et vingt produits industriels qui renouvellent la question originelle de l’usage de l’objet et éclairent d’un jour nouveau le travail du designer.
« La notion de limite, de ce qui est possible, à un moment donné, d’un point de vue technique et matériel, se présente à nous comme un référent solide et partageable ; un lieu commun ». Martin Szekely souhaite aujourd’hui laisser place aux données qui régissent les usages propres aux meubles ou aux objets : leur intitulé, leur histoire, leur destination et leur technologie.
Une oeuvre originale de l’artiste canadien Mark Lewis, réalisée pour l’occasion, et filmée à l’intérieur du miroir « Soleil Noir » de Martin Szekely, sera projetée en parallèle de l’exposition.