Matisse, paires et séries

Matisse, paires et séries


Exposition du 07 mars au 18 juin 2012
Centre Georges Pompidou, Paris

Aborder Matisse sans redites relève de la gageure. A Beaubourg, c’est pourtant précisément en abordant son œuvre sous l’angle de la répétition et de la récurrence que l’exposition Paires et séries réussit le pari de porter sur l’artiste un regard neuf.
De fait, ce dernier n’a cessé tout au long de sa carrière de fouiller les mêmes thèmes et motifs, construisant son travail par couples, sinon par séries. A travers soixante peintures (dont quatre grands papiers gouachés découpés) et une trentaine de dessins, l’accrochage montre ainsi la manière dont Matisse fouille un sujet et ricoche d’une œuvre à l’autre au prix de variations de cadre, de couleur ou de touche.
Cette attention portée à la répétition permet d’aborder chronologiquement l’ensemble de son parcours artistique – du pointillisme des débuts jusqu’aux papiers découpés des années 1950 – et d’en saisir toute la modernité.

Le double, la répétition, la variation, la reprise, l'opposition : autant de thèmes qui sont au coeur même de l'oeuvre d'Henri Matisse (1869-1954), et la traversent de bout en bout. L'artiste ne cesse en effet de reprendre, de répéter les mêmes compositions selon des toiles et des traitements distincts, en paire ou en série. D'une oeuvre à l'autre, il fait varier le cadre, le dessin, la touche et les couleurs. Cette méthode n'exprime pas seulement le doute, elle est aussi, pour l'artiste, une méthode d'exploration de la peinture elle-même. Inlassable créateur de nouveaux processus créatifs, capable de remettr en cause chacune de ses avancées, Matisse est un profond penseur de la forme. La représentation, le réalisme, le rapport entre dessin et couleur, surface et volume, intérieur et extérieur : autant de questions qui ont grandement contribué au développement de l'art moderne. A travers ce filtre singulier, c'est toute l'oeuvre de l'artiste que cette exposition propose de découvrir.