EX SITU

EX SITU


Exposition du 13 avril au 16 juin 2013
Centre Georges Pompidou, Paris

Quand on parle de « street art », on pense souvent aux graffiti sur les murs de nos rues. Les formes d’art urbain se sont pourtant multipliées et diversifiées ces dernières années. Construites en harmonie avec la ville, elles s’y insèrent pour ne faire qu’un avec elle et sont de plus en plus reconnues dans le milieu artistique. Ainsi, aux côtés des « graphes », apparus dans les années 1970 aux États-Unis, les peintures plus réalistes, les affiches, les installations in situ ont trouvé leur place dans la rue. C’est à ces formes d’expression urbaines que « Ex situ », programmation du Centre Pompidou à l’attention des 13/16 ans, rend hommage, « Hors site », hors de leur milieu naturel.

Le contexte, l’interaction de l’oeuvre avec son environnement, prime : l’artiste pense la création dans son ensemble, en dialogue avec la ville. La pose ou la réalisation sont exécutées de façon directe et souvent très rapide. Le public – le passant, l’habitant – est forcément au rendez-vous. L’acte de création dans un espace public est une course contre la montre. Les plus belles pièces d’art urbain ont bien souvent été réalisées avec cette adrénaline générée par la crainte d’être surpris, d’être interrompu. Aujourd’hui, les principaux acteurs du « street art » entrent progressivement dans l’histoire de l’art contemporain. De plus en plus de lieux leur sont ouverts : places publiques, festivals, galeries, institutions… Au fil des ans, dans les esprits, l’art urbain est progressivement passé d’une intervention illégale à un phénomène de création artistique reconnu.

Le « street art » évolue et nous pousse à nous interroger sur ces changements. C’est pourquoi au sein du Studio 13/16, le projet « Ex situ » s’envisage comme une expérience, comme un questionnement ou une réflexion portés par sept artistes : Mark Jenkins, Jonone, Ludo, Ox, Rero, Vhils et Yseult. Pas question ici de reconstituer la ville mais plutôt de maintenir le lien entre un lieu – le Studio 13/16 - et son public, pour mener une expérience de transmissionet d’expression.

Certains des artistes invités ont « quitté la rue » depuis plusieurs années pour se consacrer à un travail en atelier, d’autres continuent d’explorer les multiples facettes de notre environnement urbain. Sous forme de résidences successives d’une durée de cinq jours par artiste, les adolescents sont invités à réaliser une performance collective dont l’objectif est de faire évoluer le lieu selon des techniques propres à chaque intervenant : affiches, peintures, sculptures, installations, collages… En écho à la ville et en lien avec l’architecture du Centre Pompidou, les artistes réalisent aussi des performances éphémères.

« Ex situ » propose aux ados du Studio 13/16 une rencontre inédite avec ces créateurs qui ont généralement « fait leurs urbanités » au moment de l’adolescence. Une immersion dans une expression artistique MARK JENKINS, LONG LEGS, en mouvement !