Agenda des expositions des muséees et galeries

12 en cours 7 à venir 7873 passées


Galerie Teodora, Paris

Marc Duran

Exposition du 14/03 au 14/04/2019 En cours

Du 14 mars au 14 avril 2019, la galerie Teodora consacre ses cimaises aux oeuvres de Marc Duran.

Regarder pour la première fois une toile de Marc Duran, c’est se perdre dans une flore foisonnante, au milieu d’une tapisserie finement brodée ou dans une parure de perles. Notre imaginaire divague, aspiré et inspiré par un univers dont il ne distingue pas les limites. L’observation active qu’implique la multitude de détails nous amène à faire un parallèle avec l’art aborigène australien, qui revêt ces mêmes qualités énigmatiques, abstraites et novatrices.


Galerie Joël Knafo , Paris

Jo Di Bona, Popopop!

Exposition du 13/03 au 06/04/2019 En cours

Du 13 mars au 6 avril, Jo Di Bona investit la galerie Joël Knafo à l’occasion d’une exposition personnelle intitulée Popopop!.

“Ma scène c’est le mur”. Figure emblématique sur la scène parisienne de l'art urbain, Jo Di Bona a initié le mouvement Pop Graffiti. Son langage plastique coloré et facilement reconnaissable est une combinaison d’influences pop mêlées à l’emploi de techniques propres à l’art urbain telles que le collage, le pochoir et l’aérosol.


Adda & Taxie , Paris

CRANIO, Desasters

Exposition du 09/03 au 27/03/2019 En cours

Du 9 mars au 27 avril, la galerie Adda & Taxie consacre à l’artiste urbain CRANIO une première exposition française intitulée Desasters.

Depuis quelques jours, des Indiens bleus ont envahi la galerie Adda&Taxie. Ils sont l’œuvre du brésilien Fabio aka CRANIO, né en 1982 à Sao Paulo. Depuis l’adolescence, il dissémine dans l’espace urbain, seuls ou en groupe, ces personnages-types, incarnation du peuple autochtone du Brésil. 


Galerie David Guiraud, Paris

Joseph Caprio et Evelyne Postic, Le trait dans la peau

Exposition du 08/03 au 13/04/2019 En cours

Du 8 mars au 13 avril, la galerie David Guiraud présente Le trait dans la peau, une exposition consacrée à la collaboration entre le photographe Joseph Caprio et l’artiste autodidacte Evelyne Postic.

Depuis des années, le photographe Joseph Caprio consacre une partie importante de son travail au nu masculin. Face au corps noir et musclé du modèle, dont chaque partie du corps est mise en lumière dans près de trente tirages, nous sommes invités à repenser notre perception de la masculinité, de l'intimité et de la sensualité masculine.


Vallois 35, Paris

Dominique Zinkpè, Valse des Esprits

Exposition du 07/03 au 30/03/2019 En cours

Du 7 au 30 mars, la galerie Vallois présente Valse des Esprits, une exposition dédiée à l’artiste béninois Dominique Zinkpè.

Figure majeure de la scène contemporaine africaine, Dominique Zinkpè est originaire de la ville de Cotonou au Bénin. Il propose un art imprégné des traditions de sa terre natale et du culte vaudou. À travers œuvres graphiques et sculptures, il nous invite à un voyage spirituel, résultat de l'exploration de son rapport à l’animisme et aux croyances ancestrales béninoises.


French Arts Factory, PARIS

Marie-Madeleine Vitrolles, Mireille Guérin, Nouvel accrochage des artistes de la ga...

Exposition du 05/03 au 30/03/2019 En cours

Du 5 au 30 mars, la galerie French Arts Factory nous invite à (re)découvrir deux de ses artistes, Marie-Madeleine Vitrolles, céramiste, et Mireille Guérin, artiste licier.  

Chacune à leur manière, Marie-Madeleine Vitrolles et Mireille Guérin sculptent la matière. L’une modèle la terre, façonne des figures féminines aux silhouettes longilignes, l’autre révèle le relief dans des tapisseries de haute lice aux motifs colorés, inspirés du monde végétal. 


Galerie Berthet-Aittouarès, Paris

Vera Molnar, Affinités particulières. Hommage à Dürer, Cézanne, Klee

Exposition du 05/03 au 20/04/2019 En cours

Coup de projecteur sur « la grande dame de l’abstraction » à la galerie Berthet-Aittouarès ! L’exposition Affinités particulières, consacrée à Vera Molnar, est à découvrir jusqu’au 20 avril.

Géométriques, minimalistes, radicales, les œuvres de Vera Molnar, artiste hongroise installée à Paris depuis 1947, sont le résultat d’une recherche constante de l’objectivité dans l’art, d’une volonté de « créer des œuvres de manière consciente ». Influencée par les théories de Piet Mondrian, Kasimir Malevitch et du mouvement zurichois d’art concret, elle développe tout au long de sa carrière un vocabulaire formel rigoureux et systématique, qui trouvera son aboutissement dans l’utilisation de l’ordinateur dans son processus créatif, dès la fin des années 1960.


Galerie Jean Fournier, Paris

Dominique De Beir, Annexes et Digressions 3

Exposition du 21/02 au 13/04/2019 En cours

Du 21 février au 13 avril, Dominique De Beir investit la galerie Jean Fournier avec Annexes et Digressions 3, une exposition pensée comme le prolongement de sa monographie parue en septembre 2016.


Galerie Jeanne Bucher Jaeger, Paris

HANNS SCHIMANSKY - Jeanne Bucher Jaeger | Marais

Exposition du 16/02 au 04/05/2019 En cours
La Galerie Jeanne Bucher Jaeger a le plaisir de présenter une exposition des œuvres récentes de Hanns Schimansky, "L’Espace de la ligne", quatrième exposition personnelle de l’artiste allemand à la galerie depuis 2010. Dessins à la plume et à l’encre de Chine, dessins au crayon graphite sur papier préparé, pliages, pastels… Dessins scripturaires, écriture imagée, variations ou aventures du paysage, si emblématiques du « compositeur » Schimansky révélant les partitions d’une vie saisie dans l’instant.

Galerie Topographie de l'Art, Paris

Mapping At Last - A Plausible Island

Exposition du 15/02 au 16/04/2019 En cours

Du 15 février au 16 avril, l’espace Topographie de l’Art nous fait emprunter les chemins de Mapping At Last – A Plausible Island, une exposition dédiée à la pratique topographique et cartographique dans la création contemporaine.

Des cartes biographiques de Charlie Chine aux totems en déchets recyclés d’Estéban Richard, des vues aériennes de William Gaye aux vidéos de voyage de Capucine Vever, l’exposition Mapping At Last – A Plausible Island nous propose d’explorer « les transcriptions réelles ou fictives des chemins qui mènent à l’île, ou bien ceux qui nous ramènent sur le continent », explique Léo Marin, le commissaire de l’exposition.


Galerie Lélia Mordoch, Paris

Cinétisme 1ère, 2ème, 3ème génération

Exposition du 25/01 au 23/03/2019 Derniers jours

Rencontre optique à la galerie Lélia Mordoch du 25 janvier au 23 mars 2019. A l’occasion de l’exposition collective Cinétisme 1ère, 2ème, 3ème génération, les œuvres d’onze artistes vivants ou morts déstabilisent l’œil.

Sculptures de lumière, fleurs fractales virtuelles, superposition de feuilles de calque… A priori, ces supports n’ont rien en commun. Pourtant, juxtaposés les uns aux autres, leur dimension optique se révèle et, par-là, trouble nos sens. Forte de cette observation, Lélia Mordoch rassemble à Paris onze artistes nés entre 1926 et 1978 qui, sans véritablement se connaître (certains sont même morts), partagent le même intérêt pour la perception et la représentation du mouvement.
Bien que l’exposition s’intitule Cinétisme 1ère, 2ème, 3ème génération, il s’agit moins d’un panorama chronologique de l’art cinétique que d’une mise en regard plastique qui souligne la continuité de la recherche sur le sujet.


Filtrer par :