Agenda des expositions des muséees et galeries

13 en cours 2 à venir 7614 passées


Galerie Jean Fournier, Paris

Simon Hantaï, Paris 1948-1955

Exposition du 14/12/2017 au 20/01/2018 Derniers jours

L’exposition Simon Hantaï, Paris 1948-1955, présentée à la galerie Jean Fournier du 14 décembre au 20 janvier, nous invite à nous plonger dans une période méconnue de l’oeuvre de l’un des plus grands peintres français du second XXe siècle : ses débuts prolifiques dans le Paris de l’après-guerre. 


Du peintre franco-hongrois Simon Hantaï (1922-2008), on connaît et admire surtout les oeuvres produites entre 1960, année de l’invention du « pliage par méthode », et 1982, qui marque la fin de sa production artistique. La galerie Jean Fournier choisit pourtant de mettre à l’honneur cet hiver la production de ses débuts. L’exposition Simon Hantaï, Paris 1948-1955, dont le commissariat est assuré par Marc Donnadieu, nous montre comment ces années d’expérimentation intensive ont pu engendrer la richesse et la diversité du vocabulaire pictural qui a été porté à son apogée durant les deux décennies suivantes. Ces peintures n’ont cependant pas été sélectionnées pour une quelconque valeur documentaire ou historique : au contraire, ce sont bien leurs formes organiques proliférantes, leur densité de textures et de couleurs et leurs glissements surréalistes entre figuration et abstraction qui capturent immédiatement l’oeil du spectateur. 


Galerie du CROUS, Paris

Dans un champ, une paire de ciseaux suspendue

Exposition du 09/01 au 20/01/2018 Derniers jours

Du 9 au 20 janvier 2018, la Galerie du Crous de Paris présente les installations-sanctuaires d’Alexandre Korzeniovski dans le cadre de l’exposition Dans un champ, une paire de ciseaux suspendue.  

Alexandre Korzeniovski dit avoir longtemps rêvé d’être archéologue. C’est bien cette passion du vestige que l’on retrouve dans l’exposition Dans un champ, une paire de ciseaux suspendue, présentée au mois de janvier à la Galerie du Crous. Ce titre énigmatique donne le ton : nous entrons dans un lieu où les objets de notre quotidien basculent dans un autre temps, dans un autre mode d’existence. Ils semblent avoir été égarés, enfouis, oubliés depuis des décennies, avant d’être déterrés et minutieusement collectés. Encore lourds de leur vie passée, ils forment désormais des amas fragiles d’ « objets cueillis et d’oeuvres  ressuscitées », selon les mots employés par le jeune artiste. 


Musée de la photographie Charles Nègre, Nice

Jean-Michel Fauquet

Exposition du 20/10/2017 au 21/01/2018 Derniers jours

Le Musée de la photographie Charles Nègre, à Nice, accueille une exposition du photographe français Jean-Michel Fauquet (1950-). Cent cinquante œuvres seront à admirer du 20 octobre au 21 janvier.

L’œuvre du photographe plonge quiconque les regarde dans un abîme de réflexion. L’artiste, né en 1950, maîtrise si bien tous les procédés de création dans son atelier parisien, qu’il en devient alchimiste. Après une décennie au Canada où il enseigne la photographie, c’est en France qu’il s’établit pour créer. Sa signature se reconnaît au premier coup d’œil, unissant deux pratiques artistiques : la peinture à l’huile et le dessin sur des tirages argentiques. Tantôt photographies, tantôt dessins, le spectateur s’y perd. Tantôt photographies, tantôt peintures, l’observateur s’interroge.


Cité nationale de l'histoire de l'immigration, Paris

Lieux Saints partagés

Exposition du 24/10/2017 au 21/01/2018 Derniers jours
Du 24 octobre au 21 janvier 2018, le Musée d’histoire de l’immigration propose une exposition inédite à Paris : Lieux saints partagés, qui présente les emplacements communs aux trois religions monothéistes en Europe. Une immersion dans ces lieux historiques empreints de religiosité pour des millions de personnes.

L’Europe regorge de lieux communs entre Juifs, Chrétiens et Musulmans ; Lieux saints partagés met en lumière à travers des tableaux, des vidéos ou encore des amulettes, ces lieux et ces liens qui unissent les peuples à travers les religions. Une réalité à contre-courant des actualités rapportant uniquement les actes de haine et de division.

Galerie Wallworks, Paris

Back to the Wood

Exposition du 01/12/2017 au 27/01/2018 Derniers jours

Du 1er décembre au 27 janvier, la galerie Wallworks présente l’exposition Back to the Wood de Vincent Abadie Hafez alias Zepha, où deux séries d’œuvres exclusivement réalisées sur bois parviennent à figurer l’épaisseur du temps qui fuit en travaillant la matérialité de l’œuvre.


Back to the Wood : un intitulé qui nous évoque à la fois la pratique pluridisciplinaire de Zepha, né en 1977 et actif depuis la fin des années 1980, et le retour à Paris d’un artiste beaucoup exposé dans le reste du monde, mais assez peu dans la capitale, qu’il considère pourtant « un peu comme son quartier » (hood). Son esthétique, dont il puise les influences aussi bien dans les crews de Cergy des années 1980 que dans le graphisme et la calligraphie arabe, chinoise et japonaise, s’est déployée entre les voies ferrées désaffectées, les espaces publics les plus variés et les ateliers où il a développé une pratique artisanale diversifiée. Ici, c’est au bois qu’il choisit de se consacrer : sur des grands formats denses et colorés, il travaille à animer la matière en jouant avec ses nombreuses qualités.


,

Nicola Pucci, Flux de peintures

Exposition du 30/11/2017 au 27/01/2018 Derniers jours

Du 30 novembre au 26 janvier, la Teodora galerie présente l’exposition Nicola Pucci, Flux de peintures, qui propose une plongée dans des mirages étranges et fulgurants où le réel se fond avec les images les plus dissonantes.

 

Des flux de peinture : voilà ce qui est matérialisé dans l’espace pictural par les toiles du peintre Nicola Pucci, davantage encore que les figures puissantes qui en occupent la plus grande partie à première vue. Né à Palerme en 1966, Nicola Pucci, qui a d’abord étudié la publicité et le design, se consacre à la peinture depuis 1995. L’exposition que lui consacre la Teodora galerie présente ses travaux récents, qui mettent en scène des visions surréalistes où la touche vibrante du peintre fait jaillir des personnages incongrus à travers des espaces variés, pour venir troubler les réalités banales de la vie contemporaine. Nous plongeons dans un véritable vertige de l’illusion et du mouvement dans lequel les corps et les formes se dissolvent et se mêlent, sans jamais perdre de leur concrétude.


Galerie Sifrein, Paris

Angel

Exposition du 08/12/2017 au 27/01/2018 Derniers jours

Du 8 décembre jusqu’au 27 janvier 2018, la galerie Sifrein présente l’exposition Angel, qui propose une immersion dans l’univers de Yannick Manier alias Gustav Wallas.

Yannick Manier a délaissé notre monde, et semble tout droit sorti du Petit Princedont il suit les enseignements : « Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité ». Éternel insatisfait d’un quotidien raisonnable et cartésien, il s’est conçu son propre univers qu’il nous laisse entrevoir dans ses toiles, telles des ouvertures secrètes sur un Eldorado perdu. On croirait être penché sur l’ouverture d’un kaléidoscope, dans l’ivresse de multiplications, de symétries et de répétitions. Est-ce un mirage ? Une hallucination ? Seuls rêveurs et poètes pourront le suivre dans sa quête ontologique.


Galerie Arcanes, Paris

Brand New

Exposition du 06/12/2017 au 27/01/2018 Derniers jours

Du 6 décembre au 27 janvier, la galerie Arcanes présente l’exposition Brand New, qui réunit les oeuvres des deux céramistes Jeanne Bonnefoy-Mercuriali et Hélène Morbu et du designer Pierre-Rémi Chauveau. 

Brand New. Tout nouveau. Un intitulé engageant qui pose d’emblée les bases de la réflexion menée par la galerie Arcanes à travers la présentation commune des travaux de trois jeunes artistes : par quels moyens les arts décoratifs se réinventent-ils aujourd’hui? Comment puisent-ils dans les innombrables expérimentations menées tout au long du XXe siècle et s’émancipent-ils à la fois de ce poids historique? Que signifie de nos jours créer un objet d’art? Depuis 2003, la galerie Arcanes, spécialisée dans les arts décoratifs du siècle dernier, présente les oeuvres de jeunes artistes dont les recherches formelles et matérielles renouvellent notre regard sur l’objet artisanal et entrent en résonance avec des pièces plus anciennes également exposées.


Filtrer par :