Collection Lambert, Avignon

Exposition du 05 décembre 2010 au 08 mai 2011


Je crois aux miracles, 10 ans de la collection Lambert


Déjà dix ans que la Collection Lambert a ouvert ses portes dans le très bel hôtel de Caumont au cœur de la cité papale...Un laps de temps bien court mais qui aura cependant suffi à la fondation pour acquérir une authentique reconnaissance à la fois sur le plan national et international, pour inviter de très nombreux artistes de toutes origines dont un grand nombre ont réalisé des œuvres uniques pour ce lieu et pour multiplier par trois le fond artistique en dépôt qui comptait 350 œuvres en 2000.

 

A bilan exceptionnel, programmation exceptionnelle...Le succès de la fondation étant considéré par son créateur et son directeur comme un « miracle », c'est tout naturellement que l'exposition anniversaire s'est vu intitulée « Je crois aux miracles ». Elle nous propose un grand voyage dans la scène artistique des années 60 à nos jours. Les premières salles sont consacrées aux trois mouvements de l'histoire de l'art particulièrement chers à Yvon Lambert: l'art minimal, l'art conceptuel et le Land Art. L’accrochage se poursuit avec l'aménagement d'un cabinet de curiosités, prétexte pour raconter l'histoire du collectionneur et y présenter ses obsessions artistiques. Le parcours se termine sur une interrogation pertinente découlant du titre de l'exposition et s'attachant à questionner la mort, le miracle de la vie, ainsi que la vanité de l'existence.

 

Tout au long de cette ballade dense, captivante et émouvante, c'est un véritable foisonnement d'artistes internationalement reconnus (de Léger, Matisse à Douglas Gordon en passant entre autres par Basquiat, Sol Le Witt, Cy Twombly, Nan Goldin et Barcelo) ou des nouveaux tels Candice Breitz ou Francis Alÿs déjà exposés dans les murs de l'hôtel de particulier lors d'expositions passées, que l'on a la chance de (ré)admirer.

 

Alors un miracle, la collection Lambert? Oui, mais un miracle plus que mérité comme le prouve cette exposition.