Château Malromé, demeure familiale de Toulouse-Lautrec


Les premières traces du château et de son vignoble remontent au XVIème siècle avec la construction de la « maison noble de Taste » par Etienne de Rostéguy de Lancre, membre du parlement de Bordeaux, seigneur de Saint-Macaire et de Rauzan.
Vers 1780 le château est transmis à Catherine de Forcade, veuve du Baron de Malromé, qui rebaptisera le château du patronyme de son époux.
En 1847, le château est transmis à Jean de Forcade, président du Conseil d'Etat sous Napoléon III, et à son demi-frère, le Maréchal de Saint-Arnaud, gouverneur de Paris et ministre de la guerre. Tous deux feront restaurer le château « d'après Viollet-le-Duc ».
En 1883, la Comtesse Adèle de Toulouse Lautrec fit l'acquisition du domaine, attirée par la proximité de Verdelais, haut lieu de pèlerinage.
Son fils Henri effectuera de fréquents séjours à Malromé. Il se plaît en ces lieux, « peint sans relâche et, pour se détendre, rame et tire à l'arc avec des engins envoyés par son père ». C'est à Malromé qu'il finirases jours le 9 septembre 1901.
Paysages chers au peintre et appartements reconstitués de la Belle-Epoque permettent à nos visiteurs de partager le cadre de vie de cette grande famille.


Adresse
Château Malromé,
33490 Saint André du Bois
FR
-
Tel: 05 56 76 44 92
Horaires

Les visites guidées du château ont lieu à 15h, 16h et 17h, en saison touristique