Centre Pompidou-Metz, Metz

Exposition du 28 octobre 2015 au 28 mars 2016


Cosa Mentale


Du 28 octobre 2015 au 28 mars 2016, le Centre Pompidou-Metz propose l’exposition Cosa Mentale, les imaginaires de la télépathie dans l’art du XXème siècle.

Proposant une relecture de l’histoire de l’art de 1880 à nos jours, l’exposition Cosa Mentale aborde la question de la fascination pour le devenir télépathique de l’art à l’ère de l’immatérialité des télécommunications.

Le fantasme d’une projection directe de la pensée, sans s’encombrer des conventions de langage, a eu un impact considérable sur la naissance des premières formes d’abstraction, ainsi que, plus surprenant, sur le surréalisme. Avec le développement des télécommunications au XXe siècle, les utopies avant-gardistes ont ainsi cherché à mettre au point un mode de transmission direct de l’émotion afin créer un lien immédiat entre artiste et spectateur.

ColorLightForm, Christian Sampson, 2015

ColorLightForm, Christian Sampson, 2015

L’exposition, traçant un parcours chronologique allant du symbolisme de la fin du XIXème siècle à l’art conceptuel, propose une pluralité d’œuvres de grands artistes (Joan Miró, Edvard Munch, Vassily Kandinsky…) et autant de diversité de médias (dessins, sculptures, peintures, vidéos, installations…). Explorant ainsi la définition du terme « télépathie », Cosa Mentale souligne son importance et son influence, de l’art psychédélique et conceptuel à la production contemporaine, mue par les technologies de la « connaissance partagée ».

 

Texte : Alice Rolando