Centre Georges Pompidou, Paris

Exposition du 01 décembre 2010 au 21 mars 2011


Mondrian / De Stijl


Comment Mondrian est-il devenu l’un des pionniers de l’abstraction, et de quelle manière son parcours individuel se noue-t-il à l’aventure collective du mouvement De Stijl (le style, en hollandais) ? Tout l’enjeu de la rétrospective au centre Georges Pompidou est de répondre à cette double question.
Pour ce faire, l’exposition elle-même se dédouble. Sa première section retrace le parcours individuel de Mondrian, entre paysages symbolistes de ses débuts et toiles d’inspiration cubiste peintes à partir des années 10. L’arrivée de l’artiste à Paris en 1912 marque en effet un tournant dans sa carrière : ayant découvert le cubisme, Mondrian s’engage alors sur la voie de l’abstraction et se forge un style emprunt de spiritualité et fondé sur l’utilisation exclusive d’horizontales et de verticales, de couleurs primaires rehaussées de blanc et de noir. La rencontre avec Theo Van Doesburg en 1915 va donner un cadre formel à ses recherches : deux ans plus tard, naît De Stijl par la voie d’une revue éponyme, puis d’un manifeste.