L'actualité des musées et galeries


Eros solaire : Czanara
Galerie David Guiraud, Paris
Exposition du 24 novembre 2017 au 13 janvier 2018

Eros solaire : Czanara


Du 24 novembre au 13 janvier, la galerie David Guiraud présente dans l’exposition Éros solaire l’artiste Czanara. Découvrez un des derniers grands artistes érotiques du XXe siècle.

Le nom de Raymond Carrance ne vous dit rien ? Pourtant, cet artiste né en 1921 fréquente sous le pseudonyme de Czanara le milieu artistique parisien dans les années 1950-70, et est plusieurs fois exposé. Il rencontre ainsi Jean Cocteau, Bernard Buffet ou encore Christian Dior, qui l’encouragent à poursuivre son œuvre. De peintre, il devient également illustrateur et conçoit les gravures et les lithographies d’éditions prestigieuses, de Jules Renard à Cyrano de Bergerac, mais encore de La Ville dont le prince est un enfant d’Henry de Montherlant, avec qui il se liera d’amitié. Il meurt en 1998, sans héritier et oublié de tous. Son œuvre est d’abord vendue aux enchères, puis rachetée par le collectionneur américain David Deiss, qui l’emporte avec lui aux États-Unis. 

Lire la suite

Exposition collective
Galerie Mona Lisa, Paris
Exposition du 28 novembre 2017 au 09 décembre 2017

Exposition collective


Du 28 novembre au 9 décembre, la galerie Mona Lisa nous présente les œuvres de la peintre Daria Anna Czerepow, la photographe Alix de Montaigu et la plasticienne et historienne de l'art Evelyne Yeatman-Eiffel dans le cadre d’une exposition collective.

 

Lire la suite

Back to the Wood
Galerie Wallworks, Paris
Exposition du 01 décembre 2017 au 27 janvier 2018

Back to the Wood


Du 1er décembre au 27 janvier, la galerie Wallworks présente l’exposition Back to the Wood de Vincent Abadie Hafez alias Zepha, où deux séries d’œuvres exclusivement réalisées sur bois parviennent à figurer l’épaisseur du temps qui fuit en travaillant la matérialité de l’œuvre.

 

Lire la suite

Chen Jiang-Hong
Galerie Taménaga, Paris
Exposition du 16 novembre 2017 au 07 décembre 2017

Chen Jiang-Hong


Du 16 novembre au 7 décembre, retrouvez les œuvres de l'artiste Chen Jiang-Hong à la galerie Taménaga. 

 

Lire la suite

Exposition collective
Galerie Mona Lisa, Paris
Exposition du 14 novembre 2017 au 25 novembre 2017

Exposition collective


Du 14 novembre au 25 novembre, la galerie Mona Lisa nous présente les œuvres du peintre Thierry Hugnet et du photographe Julien Genevaz dans le cadre d’une exposition collective.

Lire la suite

(still) life
Galerie Seine 51, Paris
Exposition du 09 novembre 2017 au 02 décembre 2017

(still) life


Du 9 novembre au 2 décembre 2017, réunissant de grands noms de la photographie contemporaine, la galerie Seine 51 présente l’exposition collective (still) life, afin de repenser la thématique de la nature morte.

Quel est le point commun entre les photographies accidentées de Jeff Cowen, la sensualité des corps d’Isabel Muñoz, l’approche architecturale de Nicolas Ruel, l’instantanéité maîtrisée des portraits d’André Carrara, l’univers symbolique nippon de Naohiro Ninomiya, ou le regard sur le règne végétal de Jacobo Vargas, si ce n’est leur proximité sur les cimaises de la Galerie Seine 51 ? La galerie, aujourd’hui spécialisée dans la photographie contemporaine, dévoile un indice dans le titre de l’exposition : (still) life.

Lire la suite

Mist, Free Will
Galerie Le Feuvre, Paris
Exposition du 16 novembre 2017 au 16 décembre 2017

Mist, Free Will


La galerie Le Feuvre présente du 16 novembre au 16 décembre sa sixième exposition personnelle de l’artiste Mist, Free Will, qui offre un panorama réjouissant d’une rencontre explosive entre peinture abstraite et graffiti.

Des murs du RER A à la fin des années 1980 aux grandes toiles abstraites peintes à l’acrylique présentées cet automne à la galerie Le Feuvre, Mist, de son vrai nom Guillaume Lemarquier, a exploré avec une énergie communicative une multitude de formats, de médiums et de techniques. Son univers fécond touche aussi bien aux arts de la rue qu’au design et à l’art contemporain. S’il est reconnu mondialement comme un pilier majeur du wildstyle - un style de graffiti aux traits énergiques, qui enchevêtre avec dynamisme lettres et dessins aux angles saillants -, c’est aujourd’hui à travers ses sculptures, art toys et compositions sur toile ou sur bois que se déploie une touche très reconnaissable et toujours fortement marquée par les lettrages.

Lire la suite

Amélie Labourdette, Empire of Dust
Galerie Thierry Bigaignon, Paris
Exposition du 09 novembre 2017 au 23 décembre 2017

Amélie Labourdette, Empire of Dust


Du 9 novembre au 23 décembre, la galerie Thierry Bigaignon présente l'exposition Empire of Dust de l'artiste Amélie Labourdette ; une immersion photographique dans l'Italie des ecomostri, symboles des réalités sociales et économiques du Sud du pays. 

Les ecomostri, en termes familiers italiens, ce sont ces constructions inachevées jugées « gravement incompatibles » avec le paysage naturel environnant, notamment en ce qui a trait à l'impact visuel. Complexes hôteliers, villas privées, tronçons d'autoroute, ponts ou villages entiers, ces ecomostri incarnent, par-delà leur existence architecturale, des réalités sociales et économiques autrement moins reluisantes : celles d'une Italie du Sud rongée par la corruption, les détournement financiers et les activités mafieuses. 

Lire la suite

Clouzot et les arts plastiques, Une suite contemporaine
Galerie Topographie de l'Art, Paris
Exposition du 17 novembre 2017 au 12 janvier 2018

Clouzot et les arts plastiques, Une suite contemporaine


Du 17 novembre 2017 au 12 janvier 2018, la galerie Topographie de l’Art présente l’exposition Clouzot et les arts plastiques, Une suite contemporaine, qui offre un nouveau regard sur le rapport privilégié du cinéaste aux arts plastiques.

« S’il tient une place certaine dans l’histoire du cinéma, Clouzot en tient une, également, dans l’histoire de l’art ». Comme l’affirme Paul Ardenne, commissaire de l’exposition, impossible de séparer le cinéaste Henri-Georges Clouzot (1907-1977) du monde de l’art : d’abord parce qu’il l’a immortalisé par le biais du documentaire avec Le Mystère Picasso en 1955, puis de la fiction dans La Prisonnière, en 1968 – où les passions amoureuses et créatrices du peintre d’avant-garde Gilbert Moreau sont incarnées par Bernard Fresson – et surtout grâce au fascinant travail plastique révélé à travers ses œuvres. L’Enfer, film mythique et inachevé de 1964, a ainsi marqué les esprits pour ses nombreuses expérimentations esthétiques nourries des recherches artistiques des années 1960, menées par le réalisateur avec une ardeur obsessionnelle. La caméra y fait corps avec le cerveau maladivement jaloux de Marcel, un gérant d’hôtel paranoïaque qui soupçonne sa femme Odette de le tromper, et transcende, par le prisme de cette folie obsessionnelle, le magnétisme émanant tant du personnage d’Odette que de l’actrice, Romy Schneider. Sublimée par les contrastes lumineux et le raffinement du maquillage, l’icône du 7e art incarne, ici, un matériau plastique sous le regard d’Henri-Georges Clouzot.

Lire la suite

Tanguy Roussel, Matière chantée
Galerie du CROUS, Paris
Exposition du 21 novembre 2017 au 02 décembre 2017

Tanguy Roussel, Matière chantée


Du 21 novembre au 2 décembre, la Galerie du Crous de Paris présente l’exposition Matière chantée de l’artiste Tanguy Roussel ; un travail d’une maturité étonnante, réflexion artistique et sonore sur le temps qui passe.

En 1797, Haydn ouvre son oratorio La Création avec le prélude nommé La représentation du Chaos, caractérisé par l’absence de cadences à la fin des phrases musicales. Il précise que s’il a « évité les résolutions auxquelles on s’attend le plus, c’est que rien n’a encore pris forme ». Deux cent vingt ans plus tard, Tanguy Roussel s’approprie lui aussi cet espace infini de l’univers n’ayant « pas encore pris forme », non avec un chœur et un orchestre, mais au 11 rue des Beaux-Arts, au sein de la Galerie du Crous de Paris. La création à laquelle nous assistons n’est pas d’essence divine, mais plutôt musicale. 

Lire la suite

Olivier Catté, Harmonious Society
Galerie Lazarew, Paris
Exposition du 16 novembre 2017 au 23 décembre 2017

Olivier Catté, Harmonious Society


Du 16 novembre au 23 décembre, la galerie Lazarew présente l'exposition Harmonious Society du plasticien francais Olivier Catté, passé maître dans l'art de révéler dans les trames de carton des cités infinies. 

Né en 1957 au Petit-Quevilly, Olivier Catté fait de la ville son terrain de jeu ; le carton de récupération son mode d'expression. Bientôt dix ans que l'artiste rouennais lacère, gratte et déchire ce rebut de la société de consommation si caractéristique de notre ère moderne, et formidable matière première d'un art plastique unique. De ses cartons « épluchés » singulièrement travaillés et peints, Olivier Cattier fait naître des architectures et des cités imaginaires à la beauté à la fois brute et raffinée ; une réalité d'autant plus frappante qu'elle se dévoile dans des tableaux-objets monumentaux propices à l'exploration. 

Lire la suite

Le Moal / Manessier, Regards croisés
Galerie Antoine Laurentin, Paris
Exposition du 17 novembre 2017 au 23 décembre 2017

Le Moal / Manessier, Regards croisés


Du 17 novembre au 23 décembre, la galerie Antoine Laurentin présente l’exposition Le Moal / Manessier, Regards croisés : une occasion de redécouvrir les univers éclatants de couleur de ces deux fleurons de la peinture française de l’après-guerre.

Nouvelle école de Paris, abstraction lyrique, peinture non figurative… Il est tentant de rattacher Jean Le Moal et Alfred Manessier aux trop nombreuses étiquettes attribuées par l’histoire de l’art et revendiquées avec plus ou moins de conviction. Pourtant, comme le montre l’exposition présentée à la galerie Antoine Laurentin, les travaux des deux artistes excèdent toute tentative restrictive de catégorisation. Durant la seconde guerre mondiale, durant laquelle ils participent à l’exposition « Vingt jeunes peintres de tradition française » en 1941, puis dans les années d’après-guerre, ils se nourrissent ensemble d’influences aussi variées que le vitrail roman ou les grands maîtres classiques, qu’ils admirent ensemble au musée du Louvre, expérimentent aussi bien la peinture murale que la tapisserie ou la lithographie, et sont proches d’écrivains et de musiciens. Les deux amis ont ainsi laissé des oeuvres intimement liées, bien que marquées par deux touches distinctes. S’ils héritent d’une abstraction déjà presque traditionnelle dans les années 1940, c’est avec une liberté formelle totale qu’ils régénèrent la peinture de l’après-guerre : un goût certain pour les compositions en grille résulte par exemple de l’assimilation des oeuvres de Mondrian, si ce n’est qu’ici la touche colorée déborde littéralement et vient exalter cette grille pour lui conférer une puissance vitale nouvelle.

Lire la suite