L'actualité des musées et galeries


Ma Dan
Galerie Pièce Unique, Paris
Exposition du 05 mars 2015 au 24 mai 2015

Ma Dan


Les toiles de Ma Dan ont le parfum de l’innocence et la fraîcheur de la naïveté.

Poésie et quiétude émergent de paysages printaniers et aérés où les collines verdoyantes côtoient les blancs moutons du ciel azuré. La rondeur des formes, le primat de la couleur sur le trait participent à une tendresse joyeuse, activatrice de rêveries utopiques. La facture lisse et léchée des aplats contrastent avec l’aspect plus texturé de la végétation luxuriante.

Baignés d’une lumière naturelle et solaire, les arbres aux pelotes de feuilles bordent des eaux paisibles, invariables. Une stabilité qui semble être imperturbable, instaurant une atmosphère accueillante, rassurante, familière. Un cocon à ciel ouvert qui nous replonge dans des souvenirs sucrés, ceux de l’enfance.

 

Lire la suite

Christiane Baumgartner
Académie des Beaux-Arts de l'Institut de France, Paris
Exposition du 11 mars 2015 au 12 avril 2015

Christiane Baumgartner


Gravure sur bois et vidéo inconciliables ? A priori, ces mediums sont difficilement compatibles, et pourtant, Christiane Baumgartner les marient savamment.

Au premier coup d’œil, de longues lignes noires et blanches alignées horizontalement se succèdent. Leurs épaisseurs varient et oscillent s’apparentant à des ondes électromagnétiques. En prenant de la distance, l’amplitude de leurs variations s’estompent… Plus loin encore, surprise !

Ue vue d'autoroute, un avion sur le point de décoller ou un paysage forestier saisit à travers la vitre d’une voiture émergent des entrailles des traits. Le trouble visuel devient alors mental : les images ont toutes un rapport avec le temps et la vitesse et font écho au moment où notre propre regard les saisit, les comprend. 

Lire la suite

Daniel Mohen, Mise en œuvre de la Peinture
Galerie Teodora, Paris
Exposition du 12 mars 2015 au 02 mai 2015

Daniel Mohen, Mise en œuvre de la Peinture


Les toiles de Daniel Mohen rendent visibles une réalité, ou pour être plus exact, l’essence-même d’une réalité. Nos yeux ne peuvent la voir, nos paroles ne peuvent la décrire qu’imparfaitement… Cette réalité, c’est celle de l’existence. Ce mot peut paraître fort, voire intense. Et pourtant, il sonne juste lorsque l’œil découvre l’univers artistique de ce peintre. 

Les plages colorées vibrantes se juxtaposent et composent ses paysages. Oui, des paysages ! Bleu azur, jaune ocre, vert tendre rappellent les tonalités d’un cours d’eau, d’un monde végétal ou de terres plus arides. Des sensations colorées projettent l’observateur dans une phase méditative, un retour aux sources, à l’essentiel… à la nature. 

Ses fenêtres ouvertes sont éminemment personnelles et s’offrent comme des projections mentales des rapports que le peintre tissent avec le monde. Tournesols, cascades, flaques gelées sont autant d’éléments naturels, sujets d’intérêts et d’introspections pour Daniel Mohen, que de titres attribués à ses toiles. 

 

Lire la suite

Dessin au quartier Drouot
Quartier Drouot, Paris

Dessin au quartier Drouot


A l’heure où le soleil dessine des ombres portées et esquisse sur le pavé citadin des lignes ombragées de mille sortes, la capitale célèbre l’art du trait. Pas celui généré par les silhouettes des branches ensoleillées ou des toits se peignant au sol, non, celui qui rivalise avec la nature, celui de la prouesse de la main, autrement dit, celui du dessin.

Le plus bel écrin pour rendre hommage à ce médium prestigieux n’est-il pas encore le quartier de prédilection de l’histoire de l’art ? Assurément, le quartier Drouot est incontestablement l’endroit pour découvrir cet art ancestral encore trop peu présenté au public.

Les galeries d’art du 9ème arrondissement invitent à pousser leur porte ce jeudi 19 mars afin de recontrer l’univers d’artistes aussi illustres que Charles Le Brun (1619-1690) à la galerie Edouard Ambroselli ou Emile Bernard (1868-1941) à la galerie Sophie Marcellin.

Lire la suite

IEMZA, Envol #2
La micro galerie, Paris
Exposition du 20 mars 2015 au 03 mai 2015

IEMZA, Envol #2


Fines, habiles, noires, graphiques, les lignes se croisent, s’enchevêtrent, fusionnent pour nous projeter dans un monde futuriste et aérodynamique. Aiguisant ses traits comme la pointe d’une flèche, IEMZA dégaine ses marqueurs pour renverser les lois de l’apesanteur. D’un coup de crayon magique, les plus grands monuments historiques se métamorphosent : la Cathédrale Saint-Patrick s'entoure de buldings américains, le Mont-Saint Michel semble flotter à la manière du Château dans le ciel de Miyazaki tandis que la Tour Eiffel se propulse du sol par des réacteurs sortis d’un roman de science-fiction. 

L’œil se plaît à saisir hasardeusement une ligne, suivre son cheminement pour se perdre dans un foisonnement de courbes mêlées aux droites, créant un univers valsant entre visions apocalyptiques et futuristes.  

Après s’être approprié les recoins inhospitaliers et perdus des villes, et exposé dans divers espaces atypiques, l’artiste poursuit sa quête de lieux singuliers, source inaliénable de sa créativité, en choisissant de s’emparer de la plus petite galerie de Paris. Un défi « de taille » puisque les fresques graphiques de IEMZA se tissent sur de grandes toiles et envahissent alors les 7.3 m² de la Micro Galerie. Bel oxymore artistique entre contenant et contenu, macrocosme et microcosme à découvrir du 20 mars au 3 mai au 53, rue de la Rochefoucauld.

 

Lire la suite

Drawing Now / Salon du dessin contemporain : notre sélection
Le Carreau du temple, Paris

Drawing Now / Salon du dessin contemporain : notre sélection


Comme chaque année au mois de mars s’ouvre Drawing Now, une foire dédiée au dessin à l’accent résolument contemporain. Du mercredi 25 au 29 mars, les deux étages du Carreau du Temple permettent d’accueillir 73 galeries venues de 15 pays différents. Chacune d’elles invite à découvrir le travail d’un artiste émergent ou confirmé à travers le prisme de la diversité des genres. Paysages, portraits ou dessins abstraits dévoilent en pendant la multiplicité des techniques, de l’encre au pastel en passant par l’authentique mine de plomb.

Dans ce foisonnement de coups de crayon, L’Officiel des Galeries & Musées vous propose une sélection de l’immanquable !

Lire la suite

Art Paris Art Fair 2015
Grand Palais, Paris

Art Paris Art Fair 2015


Trois, deux, un… Art Paris Art Fair ouvre ses portes ! L’événement est un des plus attendus de l’année et pour cause, la grande foire d’art contemporain est une des plus prestigieuses et convoitées du monde.

Peinture, dessin, photographie mais aussi design et édition d’art composent un vaste panorama artistique venu des quatre coins de la planète : près de 140 galeries de 20 pays présentent un tour d’horizon des créations modernes et contemporaines. Escale oblige à Singapour et en Asie du Sud-Est, invités d’honneur de cette édition 2015, dignement représentés par Art Seasons GalleryElement Art Space ouSundaram Tagore Gallery, pour ne citer qu’elles.

Artistes vietnamiens et indonésiens, venus également des contrées philippéennes, malaisiennes et cambodgiennes, édifient une scène artistique Sud-Est asiatique qui n’a rien a envier aux occidentaux.

Découverte et exploration se poursuivent avec pour la première fois, l’accueil du Maroc et de la Turquie. Des voyages haut en couleurs n’éclipsant pas la présence des galeries parisiennes aussi incontournables que l’A2Z gallery (stand C23),Berthet-Aittouarès (stand D5), Charlot (B15), Gimpel & Müller(C6), Insula (F17), Frédéric Moisan (A18), Lélia Mordoch (E20), Pièce Unique (C13), Rabouan Moussion (C15), Olivier Waltman (E1) et évidemment, l’incontournable galerie Daniel Templon (D15).

Lire la suite

Giuseppe Modica, Reflets et Lumières
Galerie Sifrein, Paris
Exposition du 28 mars 2015 au 30 mai 2015

Giuseppe Modica, Reflets et Lumières


Face à nous, une glace posée à même le sol reflète en hors champ les limites physiques de la toile. Nouvelles perspectives, multiplications des espaces et mises en abyme plongent notre regard de l’autre côté du tableau. Pas celui dont le revers se dévoile au centre du triptyque Labirinto atelier, mais celui d’un monde fantomatique où même la silhouette féminine prend des allures mystiques et secrètes.

 

Lire la suite

Ralph Resch
Galerie Rouan, PARIS

Ralph Resch


Les toiles de Ralph Resch ont le goût de l’informel et le caractère puissant de l’abstraction. Ce métissage résulte d’un cheminement vers le non figuratif, après avoir esquissé la réalité des années 90. De l’art informel se dégage la force d’un acte, celui de peindre, en écho à l’expressionnisme abstrait de Mark Rothko dans l’accord et l’équilibre des tons.

L’absence de mimesis sonne le retour aux sources de la création : le pigment, la toile et le rapport entre l’artiste et ses outils. La simplicité émergeante de l’univers de Ralph Resch n’est qu’apparente. La complexité de son œuvre ne s’exhibe pas, elle est latente. Le peintre travaille la matière plastique en combinant la gouache, l’huile, la craie, l’encre à du sable, de la colle ou de la terre. S’opère ensuite un corps à corps avec le support : grattages, étirements de la pâte ou traitements quasi-abrasifs sont autant d’interventions qui concourent à l’alchimie d’une harmonie. La frontière entre réel et irréel devient alors plus flou, moins «  évidente ». Les jeux de matières, l’agencement des textures et des couleurs réveillent des suggestions et des analogies avec un sujet figuratif, qui se renforcent lorsqu’on prend connaissance du titre attribué Torrent, Carte au trésor ou Horizon.

Lire la suite

Mannequin d'artiste, mannequin fétiche
Musée Bourdelle, Paris
Exposition du 01 avril 2015 au 12 juillet 2015

Mannequin d'artiste, mannequin fétiche


Qu’il soit de petite taille ou grandeur nature, articulé ou non, le mannequin d’artiste a d’abord joué un rôle utilitaire. Développé à la Renaissance et perfectionné au cours des siècles suivants, il avait pour rôle de se substituer au modèle et permettait notamment aux peintres et sculpteurs de travailler costumes et drapés.

Peu à peu pourtant, cet objet singulier s’est affranchi de son usage premier de simple outil pour acquérir le statut de véritable sujet pictural, sinon d’objet fétiche venant nourrir les représentations et mises en scènes (érotiques ou ludiques) de certains artistes – à commencer par les Surréalistes,  parmi lesquels Hans Bellmer, Salvator Dali, Man Ray et Georgio de Chirico.

 

 

Lire la suite

Do disturb
Palais de Tokyo, Paris
Exposition du 10 avril 2015 au 12 avril 2015

Do disturb


Trois jours et deux nuits. C'est le temps donné pour participer au tout nouvel événement festif et spectaculaire au Palais de Tokyo : le DO DISTURB.

Du 10 au 12 avril, le Palais de Tokyo inaugure son tout nouveau festival. Le principe est simple : pendant 36 heures, des artistes envahissent tous les espaces et proposent des installations, des performances, des concerts et d'autres surprises dévoilant des créations nouvelles inédites en France.

Lire la suite

Magritte, Œuvres sélectionnées
Mark Hachem, Paris
Exposition du 15 avril 2015 au 06 mai 2015

Magritte, Œuvres sélectionnées


Ceci n’est pas une exposition comme les autres !

Le plus important des artistes surréalistes belge, René Magritte, n’a pas que peint. A la fin de sa vie, le peintre devient sculpteur et réinterprète la légendaireVenus de Milo (1931) en une huile sur plâtre avant de la nommer Les Menottes de cuivre sous les conseils d’André Breton.

Un titre intriguant… Inévitablement la question se pose : où sont attachées les menottes ? Elles évoquent naturellement les mains… Humour noir ? N’oublions pas que la célèbre pipe de Magritte n’était pas une pipe mais la représentationd’une pipe. De la même façon, le titre d’un tableau n’est pas une explicationet l’œuvre n’est pas une illustration d’un titre.

Lire la suite