Abbaye de Flaran, Valence-sur-Baïse

Exposition du 14 octobre 2017 au 18 mars 2018


Bernard Plossu, Pais de Piedras, Espagne du centre et du nord


Du 14 octobre au 18 mars, l'Abbaye de Flaran située à Valence-sur-Baïse présente Pais de Piedras, Espagne du centre et du nord du photographe Bernard Plossu (1945-) ; un travail jamais réellement édité sur la ruralité espagnole. 

Né en 1945 à Đà Lạt, au Sud du Viêt Nam – anciennement colonie française de Cochinchine –, Bernard Plossu consacre sa vie à voyager et à photographier les paysages qui s'offrent à lui. « La photographie c’est une disponibilité au hasard et le hasard ne nous arrive pas par miracle. », confie l'artiste. L'essentiel de son travail est ainsi le fruit de ses pérégrinations : du Sahara jusqu'à la jungle du Chiapas au Mexique, en passant par l'ouest américain, le Nevada, les Mayas de Californie, l'Inde, le Niger ou encore l'Italie si vénérée. Avec la série Pais de Piedras, Bernard Plossu nous conduit cette fois au coeur des campagnes espagnoles, à la découverte d'une ruralité délaissée. 

L'oeuvre de Bernard Plossu ne se regarde pas, elle se vit. Tel un dialogue métaphysique entre la peinture, la poésie et la photographie, ses clichés noir et blanc de paysages émondés nous plongent instinctivement dans un état contemplatif, méditatif serait-il juste de préciser. Les Pais de Piedras, littéralement « Paysages de pierre » en francais, constituent à la fois un voyage géographique – les campagnes espagnoles, parsemées de roches, d'églises romanes et d'ensembles géologiques uniques se déploient sous nos yeux – mais aussi temporel, tant la lumière abonde dans ces paysages bichromes forgés depuis des siècles sous le soleil méditerranéen. Ode à la liberté et au dépaysement, les Pais de Piedras sont aussi et toujours une manière pour Bernard Plossu de nous questionner sur notre rapport au monde, et en l'occurrence sur la ruralité de notre planète. 

Celui pour qui les chemins sont un éternel fil rouge, et dont l'objectif demeure le plus fidèle partenaire d'expédition, signe ainsi une série de photographies en forme de journal de route ; une véritable invitation au voyage, aux confins de terres méconnues. 

Vernissage le vendredi 13 octobre. 

Texte : Léa Houtteville

Crédit visuel : Bernard Plossu, Pais de piedras ©2008-2017 L'Association des Conservateurs des Musées de Midi-Pyrénées