Exposition du au


Dana-Fiona Armour


 

Jeune artiste d’origine allemande née en 1988, Dana-Fiona Armour a été diplômée de L’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2018.

Prix Joseph Ebstein pour la sculpture l’année suivante, son travail présenté au Salon Réalités Nouvelles le mois dernier, a été retenu par notre magazine.

Travaillant avec des produits porçins, matériellement les plus proches de l’humain, Dana-Fiona Armour  place la vulnérabilité des corps et de l’ensemble des espèces au même niveau.

 

La sculpture circulaire qu’elle présente d’un diametre de 1,45 mètres incarne l’étendue de la peau de l’artiste, déclinée en silicone et poudre de sang de porc, tendue sur une structure en acier brut, entre trophée guerrier, momification et peau animale tannée.

Entre attraction et répulsion, les œuvres de Dana-Fiona Armour procèdent d’une mise en circulation de ces produits (humains ou non humains) tels qu’ils se présentent à l’heure de l’hyper-visibilité : standardisés, dépouillés, traçables.